Du côté de chez Oim

Discussion de tout, sur tout, pour tous !!
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fêtes et Traditions

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Xenaphia
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2200
Age : 47
Pays : France
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Fêtes et Traditions   Jeu 25 Oct 2007 - 13:53

Je vous propose avec ce topic de parler des fêtes traditionnelles ou originale ainsi que d'autres fêtes connues ou non de chez nous et d'ailleurs.

Pour commencer et comme on approche à grand pas de cette fête, parlons donc de Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr/portal.htm
Xenaphia
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2200
Age : 47
Pays : France
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Jeu 25 Oct 2007 - 14:05

Halloween

L'Halloween ou l'Hallowe'en est une fête qui se déroule dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre. Elle est fêtée principalement au Canada et aux États-Unis. La principale tradition veut que les enfants se déguisent avec des costumes qui font peur (squelettes, sorcières, monstres, etc.) et aillent sonner aux portes en demandant aux adultes, souvent eux aussi déguisés, des bonbons, des fruits ou de l'argent en disant, « Trick or treat ! » (« Des friandises ou un mauvais tour ! ») ou simplement «Halloween!». D'autres activités incluent des bals masqués, le visionnage de films d'horreur, la visite de maisons "hantées", etc.

Halloween tire une lointaine origine d'une fête païenne celte ("Samain") qui a perduré plus longtemps chez les Celtes d'Irlande et de Grande-Bretagne que sur le continent européen. Après avoir évolué suite à la christianisation des populations, cette tradition a été transportée en Amérique du Nord au XIXe siècle par les Irlandais, les Écossais et autres immigrants.

Le principal symbole d'Halloween est la citrouille, remplacée quelquefois par un potiron (Jack-o'-lantern en anglais) : on le découpe pour y dessiner, en creux, un visage, puis on place une bougie en son centre.

Origine

L'Halloween est une fête traditionnelle celtique qui prend sa source dans une lointaine fête celtique : il y a 2000 ans, les Celtes fêtaient, pendant trois jours, le changement d'année – appelé Samonios en Gaule, Samain en Irlande – aux environs du 1er novembre. Importée, pour finir, sur le continent nord-américain par les immigrants catholiques irlandais – l'Irlande ayant été évangélisée très tardivement au VIe siècle, c'est le pays où la fête de Samain a subsisté le plus longtemps.

Son nom actuel est une altération de All Hallow's Eve, qui signifie littéralement : « la veille de la fête de tous les saints », c'est-à-dire la veille de la fête chrétienne de la Toussaint ("hallow" est une forme archaïque du mot anglais "holy" qui signifie : "saint").

Symboles

Le principal symbole d'Halloween est la citrouille, remplacée quelquefois par un potiron (Jack-o'-lantern en anglais) : on le découpe pour y dessiner, en creux, un visage, puis on place une bougie en son centre. Même s'il y a une tradition des Îles Britanniques consistant à sculpter une lanterne à partir d'un rutabaga, d'un mangelwurzel ou d'un navet, la pratique fut associé à Halloween en Amérique du Nord, où la citrouille était plus large et plus facile à sculpter.

L'imagerie qui entoure Halloween est largement un amalgame de la saison d'Halloween elle-même (saison où la nuit atteint son maximum), d'un siècle ou presque de représentations artistiques (notamment dans les films américains), et une volonté mercantile de commercialiser ce qui a rapport au sombre et au mystérieux. Ceci implique généralement la mort, la magie ou des monstres mythiques. Les personnages couramment associés à Halloween sont les fantômes, les goules, les sorcières, les vampires, les chauves-souris, les hiboux, les corbeaux, les vautours, les maisons hantées, des personnages à tête de citrouille, les chats noirs, les araignées, les goblins, les zombis, les momies, les squelettes, les loup-garous et les démons. Surtout en Amérique du Nord, le symbolisme est inspiré par les classique du cinéma d'horreur, avec des personnages comme Dracula, le monstre de Frankenstein, le Loup-Garou et la momie. Les maisons sont souvent décorées avec ces symboles.

L'orange et le noir sont les couleurs traditionelles d'Halloween. Dans les produits et les images plus récentes, on retrouve aussi du mauve, du vert et du rouge. L'usage de ces couleurs est en partie du a leur usage dans les publicités ayant rapport à cette fête depuis plus d'un siècle.


Source : Wikipédia (Catégories : Fête civile • Halloween)
Pour la suite : http://fr.wikipedia.org/wiki/Halloween
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr/portal.htm
roro 1311
Le musicoman
Le musicoman
avatar

Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 46
Pays : France
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Jeu 25 Oct 2007 - 19:20

halloween, encore une belle arnaque économique, que l'on retrouve en france

c'est comme la série des films halloween, dépassé et nul


comme je suis généreux oui , j'achéterai des bonbons pour filer aux gamins qui vont sonner à la porte non 2 , mais une fois de plus je garderai et mangerai les bonbons moi-même rire , car la sonnette de la porte marche pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xenaphia
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2200
Age : 47
Pays : France
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Jeu 25 Oct 2007 - 19:30

explosé rire gourmand va Laughing

bah en fait moi ce qui m'intéresse c'est juste l'historique et les origines
le reste comme toutes les fêtes actuellement n'est qu'histoire de gros sous pour le commerce point final
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr/portal.htm
roro 1311
Le musicoman
Le musicoman
avatar

Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 46
Pays : France
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Jeu 25 Oct 2007 - 20:18

tout à fait d'accord avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharina
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Lun 29 Oct 2007 - 14:46

je suis bien d'accord !! Ca me gonfle moi toutes ces fetes commerciales et curieusement on ne sonne plus chez moi pour me demander des bonbons serais je un poil asociable ? :wub:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr
Xenaphia
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2200
Age : 47
Pays : France
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Lun 29 Oct 2007 - 20:22

arf un poil alors
mais alors vraiment juste un poil GNI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr/portal.htm
Sharina
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Mar 30 Oct 2007 - 14:13

vraiment juste un poil angel GNI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr
missanne666
La p'tite miss
La p'tite miss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 311
Age : 28
Pays : Belgique
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Mar 30 Oct 2007 - 15:32

Mais de quel poil parle t'on ? GNI lol!

Ok :dehors:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharina
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Mar 30 Oct 2007 - 16:27

je ne vois pas du tout de quoi tu parles :ange:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr
missanne666
La p'tite miss
La p'tite miss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 311
Age : 28
Pays : Belgique
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Mar 30 Oct 2007 - 17:02

Tu es sûre ?XD lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharina
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Mar 30 Oct 2007 - 17:10

angel <= tout moi ca ! pt2rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr
missanne666
La p'tite miss
La p'tite miss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 311
Age : 28
Pays : Belgique
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Mar 30 Oct 2007 - 17:43

C'est normal que j'en doute ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xenaphia
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2200
Age : 47
Pays : France
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Mar 30 Oct 2007 - 20:30

bah en même temps c'est pas très plausible :-p rire

j'ai rien dit :shttt: angel

euh :oups:

GNI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr/portal.htm
roro 1311
Le musicoman
Le musicoman
avatar

Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 46
Pays : France
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Jeu 1 Nov 2007 - 0:06

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roro 1311
Le musicoman
Le musicoman
avatar

Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 46
Pays : France
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Jeu 1 Nov 2007 - 0:07

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xenaphia
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2200
Age : 47
Pays : France
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Jeu 1 Nov 2007 - 0:17

eh pas mal du tout ces images oui
j'aime beaucoup celui avec la lune sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr/portal.htm
roro 1311
Le musicoman
Le musicoman
avatar

Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 46
Pays : France
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Jeu 1 Nov 2007 - 0:27

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roro 1311
Le musicoman
Le musicoman
avatar

Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 46
Pays : France
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Jeu 1 Nov 2007 - 0:27

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roro 1311
Le musicoman
Le musicoman
avatar

Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 46
Pays : France
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Jeu 1 Nov 2007 - 0:28

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xenaphia
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2200
Age : 47
Pays : France
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Mer 7 Nov 2007 - 17:12

Autre fête locale typique de chez nous enfin chez moi plutôt oui

La Saint Martin


La fête et son évolution

Fête plusieurs fois séculaire, la Saint-Martin n'est plus célébrée en 2000 comme elle l'était encore en 1900…
Ainsi, la date du défilé n'a pas toujours correspondu au seul 10 novembre, et les enfants participaient autrefois à la fête habillés de vêtements particuliers. Mais tout comme aujourd'hui, le défilé se faisait en chansons, et de nombreuses lanternes illuminaient le cortège. Et pour les courageux chercheurs d'ânes, il y a toujours eu des récompenses...

La date

On sait que du début du XIXème siècle à la première guerre mondiale, Saint-Martin était fêté deux jours, à date fixe, le 10 et 11 novembre. Les processions débutaient à dix-sept heures, heure solaire. Le rituel était probablement déjà le même plusieurs décennies auparavant.
Depuis la fin du premier conflit mondial, la fête est circonscrite au 10 novembre, l'Armistice étant fêté le jour suivant. Cet hasard du calendrier desservit sans doute les festivités dans un premier temps, les Dunkerquois étant logiquement peu enclin à faire la fête la veille d'une si funeste commémoration. Le temps ayant pansé les plaies et allégé les mémoires, beaucoup trouvent aujourd'hui plutôt pratique la présence d'un jour férié le lendemain de la Saint-Martin. Les enfants n'ont pas à faire leurs devoirs avant de partir, et peuvent se reposer le lendemain…

Les vêtements

Le port de vêtements de pêcheurs et de bottes, en référence à la tenue vestimentaire des jeunes héros commémorés, fut pratiqué jusqu'à la belle époque. Puis cette pratique se perdit, probablement en partie à cause du déclin de la pêche sur Dunkerque, qui raréfia jusqu'à la possession de ce type de vêtements …
Sur cette carte postale datant de la Belle Epoque, on distingue nettement les cirés portés par les enfants.

Les lanternes

Les torches des toutes premières commémorations se transformèrent peu à peu en lanternes, moins dangereuses à manipuler. La lanterne traditionnelle, la « papier lantern », est en forme de pyramide renversée. Les parois intérieures, au centre desquelles brûle la bougie, sont huilées. La lanterne est maintenue en hauteur à l'extrémité d'une baguette de bois, et parfois décorée d'images d'Epinal découpées ou simplement peinte. Certains enfants utilisaient des fanaux, ces lanternes servant sur les bateaux et qu'il leur était facile de récupérer à l'époque où la pêche était encore le moteur de l'économie dunkerquoise.
Puis peu à peu se développa aussi l'usage de betteraves sculptées, préalablement « récupérées » auprès des maraîchers. Ces betteraves sont vidées jusqu'à en devenir translucides et des trous, permettant l'évacuation de la fumée et aussi la manipulation de la bougie, sont percés. Ces fentes, taillées de sorte à constituer une bouche, un nez et des yeux contribuent également à rendre plus esthétique cet objet que l'ovalité prédispose à prendre l'aspect d'un visage…
Très vite, les enfants, désireux d'être remarqués et mis en valeur grâce à la possession d'une lanterne magnifique, rivalisèrent d'imagination. C'est alors parfois toute la famille qui s'initie à la sculpture légumière. A partir de 1905, les premiers concours de lanternes sont organisés, et certaines deviennent de véritables maquettes lumineuses en carton ou en papier mâché. A la belle époque commencent à apparaître des lanternes en forme de beffroi, de leughenares, d'hôtel de ville, de statue de Jean Bart, et même d'hommes politiques comme Clemenceau ou Fallières.
Aujourd'hui, ces concours existent toujours, et betteraves et maquettes défilent souvent devant des jurys différents. Il faut reconnaître que ces objets sont devenus très dissemblables et que beaucoup de maquettes ne sont dorénavant ni lumineuses ni destinées à défiler. Si bien que beaucoup de gens se demandent pourquoi un concours de maquette, visiblement sans rapport avec le reste de la cérémonie, est organisé le soir de la Saint-Martin. Quant aux « papier lantern », elles ont disparu sous leur forme traditionnelle mais les lanternes de papiers tenues à l'extrémité d'un manche sont très nombreuses. Certaines de ces lanternes sont conçues à l'école par les enfants eux-mêmes, qui parfois appellent cet objet « un Saint-Martin ». La majorité d'entre elles est cependant fabriquée industriellement. Elles sont alors souvent colorées et parfois à l'effigie de héros de dessins animés ou … d'horribles citrouilles.

Les chansons

Le tintamarre accompagnant encore la procession au début du siècle (chansons, teutres, trompettes en plâtre, clochettes et cornes de brume) n'est plus le même aujourd'hui. Les airs traditionnels ne sont plus interprétés par les enfants eux-mêmes mais par l'harmonie locale. Aux instruments de musique des enfants ont succédés des pétards, et le répertoire se limite très souvent à la chanson :
Saint-Martin boit du vin
Dans la rue des Capucins
Il a bu la goutte, il l'a pas payée
On l'a mis à la porte avec un coup de balai

et parfois encore ses variantes :
Il est né
Dans la rue des Vieux Quartiers
Il est mort
Dans la rue du Lion d'Or
Il a bu la goutte, il l'a pas payée
On l'a mis à la porte avec un coup de balai
Saint-Martin boit du vin
Dans la rue des Capucins
Il a fait un schète
Dans la rue du loup

Pourtant, le répertoire était à l'origine beaucoup plus varié. Outre les chansons en flamand, qui ont naturellement disparu, d'autres comme celles des croquendoules, chantée pour réclamer la fameuse récompense, tend à disparaître. Si bien qu'aujourd'hui beaucoup d'enfants ignorent cette chanson, et parfois même jusqu'à la signification du mot croquendoule, ne connaissant que le terme volaeren.
Saint-Martin, boule, boule, boule,
Fais des croquendoules !
Dans la rue des Capucins
Schite des boudins, Schite des boudins

Au début du siècle, les jeunes dunkerquois chantaient encore une version dont les paroles mêlaient français et flamand :
Saint Martin boule, boule, boule,
Saint Martin, boule,
Saint Martin, boule, boule, boule,
C'est Saint martin,
Saint Martin qui vient
Paekt een stock
En slaet op zyn kop
En dat hy daer mee door lopt.
(Prend un bâton
Et Frappe sur sa tête
Et qu'avec ça il fiche le camp)

On pouvait également entendre cette autre version :
Sinte Maerten leule, leule, leule
Als t'hemn schit zyn broek is vol
(Saint Martin, leule
Quand il chie son pantalon est plein)

Chose plus surprenante, le rituel étant alors étroitement lié aux métiers de la mer, des chansons du répertoire dunkerquois comme Mon Oncle Cô ou Ah ce qu'elle est courue la pêche à la morue étaient entonnées. Rappelons pour replacer les choses dans leur contexte que l'âne de Saint Martin fut retrouvé par des enfants de pêcheurs et que les participants au défilé étaient vêtus de cirés, s'éclairaient à l'aide de fanaux et utilisaient pour faire du bruit cornes de brumes et chaînes de marine. Mais quiconque se hasarderait aujourd'hui à lancer de telles chansons aurait droit aux réprobations de nombreux dunkerquois soucieux de ne pas laisser le carnaval « déborder » sur d'autre festivités…

Les récompenses

Les volaeren, petits pains à deux têtes, ont une forme immuable et ancestrale. La plupart des boulangers du dunkerquois en produisent, et certains livrent également les mairies par dizaines de caisses… Il est de tradition que la municipalité qui organise le cortège se charge de récompenser les enfants en distribuant au moment de la dislocation du cortège ou du concours de betterave un volaere à chaque participant.
On remarque cette récompense est très attendue et que les paroles de plusieurs chansons exhortent Saint Martin à se livrer à une distribution immédiate et générale…
Jusqu'au milieu du XIXème siècle, et encore un peu plus tard dans certaines bourgades de la campagne flamande, les enfants passaient également de maison en maison, équipés de leurs lanternes, et réclamaient quelque récompense, plus souvent d'ailleurs sous forme sonnante et trébuchante que sucrée. Cette tradition disparue ne doit évidemment en aucun lieu servir de caution historique au « trick-or-treat », le racket d'Halloween que pratiquent désormais certains enfants à l'occasion de la Saint-Martin.

Source : http://kiek-reusche.ifrance.com/stmartin/index.html


=> Dunkerque : La Légende de la Saint Martin
Saint Martin 2007


Curieuse destinée que celle de Saint Martin : Alors qu'il n'avait jamais traversé la Flandre et qu'il était d'une grande sobriété, la légende veut qu'il se soit
arrêté à Dunkerque et qu'il ait été tellement bien reçu (trop diront certains) que son âne profita de son inattention pour se sauver.
Peu importe si saint Martin était en train de faire bonne chère ou de prier Saint Eloi, comme l'affirme une version différente, toujours est-il que l'âne, attiré par les chardons s'est effectivement enfui dans les dunes.
N'écoutant que leur bon cœur, les habitants de Dunkerque, et tout particulièrement les enfants, se sont aussitôt lancés à sa recherche, munis de lanternes, et l'ont rapidement retrouvé.
En guise de remerciement, le bon Saint Martin aurait transformé les crottes abandonnées dans les dunes par sa monture en brioches connues sous le nom de craquendoules ou de "voolaeren" (follards).
Pour commémorer l'incident chaque année à la Saint Martin, les habitants de la Flandre maritime défilent dans les rues en chantant et en brandissant des lanternes.
A cette occasion, les boulangeries se remplissent de follards et les écoles organisent de très sérieux concours de lampions et de betteraves sculptées.
En 1905, les participants au concours pouvaient même choisir entre trois catégories : lanternes monumentales, lanternes originales ou betteraves artistiques.

Le concours de Betteraves et Lanternes :

Dans le cadre de la Saint Martin 2007, la Ville de Dunkerque Organise un grand concours de lanternes artistiques et de betteraves ouvragées.
- La participation à ce concours concerne tous les enfants résidant à Dunkerque ou dans l'agglomération.
- Chacun des participants doit remplir le bon d'inscription (disponible dans la colonne de droite de cette page) comportant ses nom, prénom, âge et adresse, et le remettre au jury lors de la présentation de sa lanterne ou de sa betterave le 10 novembre, selon les programmes établis pour chaque quartier.
- Chaque participant recevra un prix.
- Le concours est ouvert aux enfants de 4 à 12 ans.
- la décision du jury sera sans appel.
- L'organisateur du concours ne pourra être tenu pour responsable si, pour des raisons indépendantes de sa volonté, le concours devait être, en totalité ou en partie, reporté, modifié ou annulé.
- Tous les participants au concours sont récompensés sur place.
- Les 50 gagnants seront informés individuellement.

Attention ! Les lanternes achetées dans le commerce qui seront présentées au jury ne seront pas prises en compte pour le classement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr/portal.htm
Sharina
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Jeu 13 Déc 2007 - 13:03

tient on ne parles pas encore de Noel GNI je sors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr
Xenaphia
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2200
Age : 47
Pays : France
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Jeu 13 Déc 2007 - 14:21

bin euh sorry non j'ai oublié aussi de parler de Sainte Catherine et Saint Nicolas Onaze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr/portal.htm
Sharina
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   Jeu 13 Déc 2007 - 15:54

Osad hum........

allez t'en fais pas je vais y remédier Ori
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr
Sharina
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Sainte Caherine   Jeu 13 Déc 2007 - 15:57

Sainte Catherine

Catherine d'Alexandrie fêtée le 25 novembre. Son tombeau est vénéré au monastère de Sainte-Catherine du Sinaï. Les membres du Grand Prieuré du Québec de l'Ordre de Sainte-Catherine du Sinaï sont honorés d'être les gardiens de la seule relique de Sainte Catherine d’Alexandrie à l'extérieur du monastère de Sainte-Catherine du Sinaï.



Sainte Catherine, bois polychrome du XVIIIe siècle

C'est la patronne des barbiers, charrons, cordiers, drapiers, écoliers et étudiants, fileuses de laine, meuniers, notaires, nourrices, orateurs, philosophes, plombiers, potiers, prêcheurs, rémouleurs, tailleurs, théologiens, tourneurs... et des filles à marier. le 25 novembre, jour de l'année où les Catherinettes, jeunes filles âgées de 25 ans, sont à l'honneur.


Autres saintes catholiques portant le nom de Catherine :

Catherine de Bologne (9 mars).
Catherine de Gênes (15 septembre).
Catherine Labouré (25 novembre).
Catherine de Ricci (13 février)
Catherine de Sienne (29 avril).
Catherine de Suède (24 mars).
Ordres portant le nom de Catherine :

Ordre de Sainte Catherine
Ordre de Sainte-Catherine du Sinaï

Dictons
« À la Sainte-Catherine, tout bois prend racine » (fin novembre est une bonne période pour planter un arbre)

Traditions
Le jour de sa fête, on fait cuire au Québec une sucrerie à base de mélasse, la tire de Sainte Catherine.
Autrefois, les statues de sainte Catherine placées dans les églises étaient ornées d'une coiffe qui était renouvelée chaque année. Cette opération était le privilège des jeunes femmes âgées de plus de 25 ans et encore célibataires. Ainsi l'expression « elle va coiffer sainte Catherine » signifiait que la jeune femme en question n'avait toujours pas trouvé de mari. Cette dernière pouvait alors implorer la sainte avec la prière suivante :

Sainte Catherine, aide-moi. Ne me laisse pas mourir célibataire. Un mari, sainte Catherine, un bon, sainte Catherine; mais plutôt un que pas du tout.
Elle était alors appelée "Reine Sainte-Catherine". Les hommes, dans quelques régions, pouvaient aussi implorer Sainte-Catherine, mais c'est beaucoup plus rare. Ils étaient alors appelés "Roi de la Ste Catherine" ou "Roi Sainte Catherine". Actuellement, dans certaines régions, il arrive que l'on rencontre le 25 novembre des jeunes femmes portant des chapeaux bizarres et multicolores (où dominent parfois le vert et le jaune) visiblement fabriqués pour la circonstance. Ce sont des catherinettes qui fêtent gaiement l'événement

Source : Wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fêtes et Traditions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fêtes et Traditions
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» faire découvrir les traditions et coutumes polonaises aux enfants
» les rois Calvi 8 janvier 2011,traditions legion etrangere
» Les faux amis, ou le profit sur le dos des traditions.
» Musée des Traditions et Arts Normands
» Bague de fiançailles : traditions et coutumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du côté de chez Oim :: Le côté pratique :: D'où êtes vous ?-
Sauter vers: