Du côté de chez Oim

Discussion de tout, sur tout, pour tous !!
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chantal SEBIRE

Aller en bas 
AuteurMessage
Sharina
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Chantal SEBIRE   Jeu 20 Mar 2008 - 11:24

on va commencer fort pour les débats je vous propose de donner votre avis sur cette affaire dramatique...

Chantal Sébire: «Elle ne pouvait plus attendre»


Après le décès de Chantal Sébire, survenu mercredi soir, l'heure est aux interrogations: la malade, condamnée par une tumeur au cerveau incurable, a-t-elle mis fin à ses jours? A-t-elle été aidée pour mourir dignement, comme elle le réclamait depuis plusieurs semaines? Sa maladie l'a-t-elle emportée de mort naturelle?

«Le gouvernement n'a pas su entendre»

«Je me sens bouleversée. Elle a dû partir toute seule en cachette. Je trouve ça vraiment moche. C'est le gouvernement qui n'a pas su écouter, affirme Marie Humbert sur Europe 1, jeudi. Au téléphone, elle me disait qu'elle n'en pouvait plus. Qu'elle ne pouvait plus attendre. Elle n'avait même plus la force d'aller en Suisse. Je lui disais de ne pas faire de bêtise parce qu'elle me disait qu'elle allait se jeter par la fenêtre.»

Et la mère de Vincent Humbert, qui avait aidé son fils à mourir et poursuit aujourd'hui son combat pour la légalisation de l'euthanasie d'ajouter: «Elle a été obligée de faire ça toute seule et c'est triste, vraiment. Il y a deux mois, on aurait pu l'aider, sans en arriver là, où elle a dû partir toute seule en cachette, et je trouve ça vraiment moche. Tous les Français ont entendu son message, c'est le gouvernement qui n'a pas su entendre.»

«Il faut arrêter de nous dire qu'on ne peut pas légiférer»

Un sentiment partagé par Jean-Luc Romero, président de l'association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD): «Elle était depuis quelques jours vraiment à bout, extrêmement fatiguée, elle souffrait énormément. Il faut attendre que le procureur se prononce», a-t-il déclaré sur RTL, jeudi matin. Et d’estimer: «Chantal Sébire a oublié ses souffrances pour sensibiliser les Français à la situation des gens qui sont en fin de vie. Il est temps que les politiques entendent les douleurs des familles. Face aux souffrances et aux drames humains, on peut plus laisser les familles seules.»

Pour Jean-Luc Romero, l’Etat se dérobe en refusant de légiférer. «On peut jouer sur les mots, mais une euthanasie, on souhaite toujours que ce soit exceptionnelle. Il faut arrêter de nous dire qu'on ne peut pas légiférer dans l'urgence, dans l'émotion. Il y a de l'émotion tout le temps», assure-t-il citant la loi belge qui, avant d'autoriser une euthanasie, requiert deux avis de deux médecins, avec une commission qui vérifie. «En Belgique, plus de 40 personnes qui vont jusqu'à la démarche d'euthanasie par mois!» conclut-il.

Pour Jean Leonetti, le député UMP des Alpes-Maritimes rapporteur de la loi de 2005 sur la fin de vie, la question n'est pas là. «Chantal Sébire n'a pas demandé à la loi de s'appliquer. La loi aurait pu soulager ses souffrances même au prix de raccourcir sa vie, a-t-il déclaré jeudi, sur RTL. Son choix était une demande de suicide.» Et d’ajouter: «Je ne sais pas dans quelles circonstances Chantal Sébire est morte. On peut quand même imaginer que, peut-être, elle a mis fin à ses jours. C'est une liberté qui est respectable».

Morte seule ou accompagnée?

Mercredi soir, le procureur de la République de Dijon, Jean-Pierre Allachi, s'est rendu sur place vers 21h30. Selon lui, les causes de la mort de Chantal Sébire demeurent jusqu'à présent inconnues. «Nous n'en connaissons pas les causes, nous allons effectuer des prélèvements et nous ferons des analyses, nous en saurons plus demain» (jeudi), a-t-il déclaré lors d'un point presse à Plombières-lès-Dijon. Interrogé sur les hémorragies dont souffrait Chantal Sébire lors de ses violentes crises, le procureur a indiqué «qu'à ce stade, il n'existait pas d'éléments patents de signe d'hémorragie».

Selon le journal «Bien public», ses enfants et son frère étaient présents.


source : 20 minutes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr
Xenaphia
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2200
Age : 47
Pays : France
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Chantal SEBIRE   Jeu 20 Mar 2008 - 16:52

bin voyons encore des gens qui vont se retrouver en procès pendant des années parce qu'ils seront suspectés d'avoir "aider à mourir" leur mère, femme, soeur ...
c'est écoeurant il faudrait quand même qu'on légifère pour encadrer la fin de vie et permettre, sous certaines conditions très strictes, aux personnes condamnées et qui font ce choix de partir dignement et pour arrêter de voir souffrir leur famille à cause de leur propre souffrance
c'est quand même pas infaisable puisque ça existe déjà dans d'autres pays d'Europe

évidemment qu'il faut éviter les abus et les erreurs à cause des gens un peu trop fragiles ou sensibles qui ne supportent pas la douleur et pourraient demander dans un moment de crise à partir alors que quelques jours plus tard ils auraient changé d'avis

mais justement si une loi encadre cet acte et prévoit des critères de "sélections" très très drastique et précises ce genre de choses peuvent être éviter
ça empêcherait d'en arriver à ces extrémités catastrophiques qui blessent toute une famille et coute cher à la société parce qu'il y a suspicion et qu'il faut "vérifier" si hem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr/portal.htm
Ganryu
Le carebear bear
Le carebear bear
avatar

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 46
Pays : France
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Chantal SEBIRE   Jeu 20 Mar 2008 - 20:11

Coucou,

Je ne sais plus quoi en penser... Trop concerné sans doute.
La loi actuelle est intolérable.
Elle consiste en un droit à laisser mourir. Il faut comprendre par là un droit à laisser agonir quelqu'un en le plongeant dans un coma artificiel et en arrêtant les soins...
Des parents ont assisté à la lente mort de leur fils pendant 7 jours dans ces conditions. Une véritable barbarie.

A l'heure actuelle, je suis bien obligé de penser à ma propre fin. Je ne veux pas d'un dernier souffle de cette manière. Ododo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xenaphia
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2200
Age : 47
Pays : France
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Chantal SEBIRE   Jeu 20 Mar 2008 - 20:50

c'est bien logique
personne ne souhaite souffrir inutilement et surtout FAIRE souffrir inutilement ceux qu'il/elle aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr/portal.htm
triskell
La crécelle enchanteresse
La crécelle enchanteresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 816
Age : 45
Pays : senegal
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Chantal SEBIRE   Ven 21 Mar 2008 - 1:36

+1 avec toi xen rien à ajouter à ce que tu as dit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hu*Lam
Zen attitude
Zen attitude
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 37
Pays : Hein ?
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Chantal SEBIRE   Ven 21 Mar 2008 - 12:19

Ce n'est pas aussi simple en fait... en France nous aurons toujours peur des abus, et il faut s'en méfier.

1/ Une personne demande à être accompagné pour mourir (je trouve le terme dérangeant déjà... ) : les médecins refusent, on crie au scandale... 1 Mois après, miracle de la science on trouve un remède ! Dans ce cas là, comment vont réagir les personnes concernés :
- Les parents, pour leurs enfants (ou réciproquement) peuvent culpabiliser à ce moment, et les retombés psychologiques peuvent être désastreuses.
- 1 Mois c'est long quand on souffrance, je suis d'accord
- La science avance très vite malgré ce que l'on peut en juger.
- Certains médecins ont remarqués que dans la majorité des cas, des personnes demandes à mourir, les médecins refusent... persistent, et arrivent à sauver le malheureux ==> Il n'a plus le désire de mourir.
- Pensons aux malades condamnés (Maladie Incurable aujourd'hui) par le Sida ou phase terminal d'un cancer, qui se savent mort dores et déjà, mais qui refusent cet état...

2/ Le complexe de Dieu chez les médecins : ils sont tout puissant (rare, mais ce cas existe)... qui nous dit qu'un médecin de ce genre ne fera pas des abus ? (Un infirmier américain est en prison pour avoir assassiner des malades mais impossible de retrouver son nom)

Bref, on pourrait démonter en bon et dû toues les théories pour l'euthanasie... la réciproque est vraie également.

La décision qui sera prise devra l'être minutieusement, avec beaucoup de garde-fous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esileiram
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 54
Age : 44
Pays : france
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Chantal SEBIRE   Sam 22 Mar 2008 - 14:05

oui hu*lam
tu as raison, il y a du pour et du contre pour l'euthanasie mais en même temps quand il s'agit d'acharnement ou comme le jeune humbert qui finissait sa vie dans un état proche de la mort il n'avait que 19 ans ça semble normal (si c'est la volonté de la personne et de la famille, car parfois là les avis divergent.)

une personne âgée qui a bien rempli sa vie et qui désire mettre fin au supplice pour lui et sa famille, mourir dans la dignité les gens ne demandent pas plus surtout à l'hiver de la vie.

mais il y a toujours l'inverse qui existe j'en suis tout à fait convaincue.

je trouve qu'il faut permettre aux gens de décider librement s'ils en ont les capacités de la façon de finir leur vie c'est une liberté comme une autre pourquoi infantiliser les gens et prendre la décision pour eux parce qu'on veut pas perdre un parent, je sais que ça semble facile à dire quand on est pas dans le cas.

mais même si j'ai pas eu à faire cette démarche, je sais ce que c'est de vivre près d'une personne qui a des ennuis de santé très grave et qui a risqué plusieurs fois de mourir et ça n'est pas du tout facile.
je sais que ça se fait d'accompagner les personnes en souffrance non officiellement quand la famille et la personne sont d'accord sur l'issue fatale et douloureuse (pour la maladie alziemer par exemple parce que l'issue de cette maladie est malheureusement la mort et rien ne peut guérir cela.)

enfin je pense que chaque individu voit midi à sa porte et a son idée sur le sujet.

mais pour finir je veux simplement dire que la décision ne doit pas être une loi de l'état qui dit oui vous avez le droit ou non c'est interdit mais simplement un travail à faire pour permettre à ceux qui le décide de mourir comme ils veulent
de tout façon ils peuvent toujours mettre fin à leur jour et dans ce cas là personne ne pourra rien dire

_________________
Parfois chipie, souvent gentille, appelez-moi Marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharina
La Grande Prêtresse
La Grande Prêtresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Chantal SEBIRE   Jeu 27 Mar 2008 - 16:31

on finit tout de meme par se demander qui au final est vraiment juge de la vie de la personne qui souffre ? est ce elle ?? est elle aveugle par sa souffrance ? est ce le medecin ? est til aveuglé par son serment d'hypocrate ? est ce la famille ? sont ils aveuglés apr leur sentiment ? pour ma part je trouve qu'il est tres difficile de trancher et meme si ca demande un boulot plus important je pense que de reflechir medecin et famille et malade ( dans la mesure du possible ) mains dans la main et au cas par pas serait le mieux..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ducotedechezoim.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chantal SEBIRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chantal SEBIRE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ràl Nivea collection Chantal Thomass
» Chantal Sébire est morte mercredi soir.
» Gonfreville L'orcher pour Chantal DUPARC
» vidéo intéressante sur l'allaitement ^par Chantal Birman
» Le Parcours de Chantal Lacroix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du côté de chez Oim :: Le côté débats :: Débat social et/ou philosophique-
Sauter vers: